Imprimer

La revue est imprimée par une association d’éducation populaire, à but évidemment non lucratif, et entièrement produite par des bénévoles. Nous ne sommes pas éditeur professionnel et ne versons pas de droits d’auteur : nous publions des articles, et des partitions d’orgue ou de chant, grâce à l’aimable autorisation de leurs auteurs, qui en restent seuls propriétaires. C’est-à-dire que si vous publiez quelque chose dans les colonnes de la revue, vous ne toucherez rien en contrepartie, mais vous conserverez l’intégralité de vos droits sur votre ouvrage, et serez entièrement libre de le publier à nouveau ailleurs. Le dépôt légal de la revue à la Bibliothèque nationale pourra servir à défendre vos droits si vous étiez par la suite victime de plagiat ; mais mis à part cela, la motivation à publier chez nous ne peut être que la sympathie à l’égard de notre travail, et l’envie d’y contribuer.


Vous pouvez envoyer vos propositions sous format papier à l’Association Jeanne d’Arc, 2 chemin des Meix Lemaire, 88600 Fontenay. Ou, de préférence, sous format électronique, à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Les partitions peuvent nous parvenir déjà gravées, ou sous forme manuscrite. Dans le cas d’une partition gravée, merci de nous envoyer un fichier sous format image (PDF, TIFF…) Nous pouvons éventuellement refaire la gravure si celle qui nous est envoyée ne nous convient pas.


Les articles brefs, d’une page environ, sont toujours les bienvenus. Les articles plus longs le sont aussi, tant qu’ils ne dépassent pas quelques pages. Les partitions doivent également garder une longueur raisonnable, sachant que le supplément qui les contient ne peut dépasser seize pages, et que chaque numéro doit offrir un choix de plusieurs pièces. La musique doit être appropriée à un usage liturgique ; et dans le cas d’un chant, il faut avant toute chose qu’elle fasse dire le texte de façon pertinente. L’accompagnement d’orgue des chants doit être intégralement écrit.


Indépendamment de tout jugement sur la qualité du travail, nous pouvons évidemment refuser une proposition si nous estimons qu’elle ne correspond pas au style de la revue. Nous pouvons également estimer que la contribution, malgré son intérêt, présente quelques lacunes, et demander certaines modifications avant publication.